Techniques de l’enluminure

Fabrication de détrempe médiévale à partir de pigments en poudre
Fabrication de détrempe médiévale à partir de pigments en poudre

La détrempe médiévale

La détrempe médiévale est le nom donné à la peinture que nous utilisons pour peindre les enluminures. C’est une recette ancestrale, mélangeant les pigments colorés en poudre à un liant.

Les pigments s’achètent tels quels, dans de petits pots de plastique, chez tous les bons fournisseurs de matériel pour les beaux-arts. Quant au liant, il est possible de le fabriquer selon la recette qui suit, à partir de blanc d’œuf rompu, de gomme arabique et d’eau de miel.

Recette de la détrempe médiévale

La gomme arabique

Bien que l’on puisse la préparer à partir de cristaux, nous vous suggérons de l’acheter tout prête, en flacon. Il vous en faudra 10 mesures.

Le blanc d’œuf rompu

Battez un ou deux œufs en neige, selon la quantité de détrempe à préparer. Un œuf suffira si vous n’avez que quelques couleurs à faire. Placez les blancs en neige dans une passoire, que vous mettrez au-dessus d’un petit saladier. Laissez ainsi s’écouler le blanc d’œuf rompu pendant environ une heure, et récupérez-le. Il vous en faudra 7 mesures.

L’eau de miel

Versez un pot de miel de 500 grammes, type mille fleurs, dans une casserole sur feu moyen, et portez à ébullition. Évitez les grosses bulles : il faut juste que le miel frémisse et produise une écume jaune sur les bords de la casserole. Retirez cette écume à l’écumoire. Cette opération peut prendre de 30 minutes à 1 heure : sachez vous arrêter avant qu’il n’y ait plus de miel dans la casserole, quand l’écume devient plus fluide et transparente. Ajoutez alors de l’eau (autant que le volume initial de miel) et laissez réduire à feu doux pour retrouver la même proportion qu’à l’initiale : vous devez pouvoir remplir le pot d’origine en entier. Le miel est alors débarrassé de ses impuretés et très fluide. Vous pouvez conserver l’eau de miel très longtemps dans un bocal bien fermé ! Il vous en faudra 2 mesures.

À titre d’exemple, pour 100 ml de blanc d’œuf, en utilisant une règle de trois, on obtient les proportions suivantes :

  • 143 ml de gomme arabique
  • 100 ml de blanc d’œuf rompu
  • 28,5 ml d’eau de miel

Mélangez bien les trois ingrédients, mais sans faire mousser. Attention, la détrempe, une fois mélangée, ne se conserve pas plus de 24 à 48 heures.

Le broyage des couleurs avec la détrempe

Vous aurez besoin d’une plaque de verre dépoli ou d’un grand carreau de carrelage, d’une molette à broyer en verre ou d’un couteau à peindre (c’est bien meilleur marché !) allongé et plat.

Prenez une petite cuillère à café de pigment que vous déposerez sur votre plaque ou votre carrelage. Ajoutez 3 ml environ de détrempe (à adapter selon les pigments et la quantité de couleur souhaitée) avec une pipette ou un compte-gouttes. Broyez jusqu’à obtenir une consistance de peinture à l’huile onctueuse ou de yaourt brassé. On ne doit plus entendre crisser les pigments sous le couteau ou la molette. Versez la couleur dans une assiette à escargots ou dans des coquillages non couverts (jamais dans des récipients hermétiques !). Protégez ces couleurs de la lumière lorsque vous ne vous en servez pas.

Note : pour les pigments ocres ou terres : broyez au préalable avec un peu d’alcool à 90 °. Laissez bien sécher sur la plaque. Rassemblez la couleur en un petit tas au centre de la plaque, puis broyez normalement à nouveau, avec la détrempe. Cela facilite le broyage à la détrempe et la conservation de ces couleurs.